• L'ONU a 70 ans et demeure un phare pour toute l'humanité

     L'ONU a 70 ans et demeure un phare pour toute l'humanité

    24 octobre 2015 – En l'honneur du 70ème anniversaire de l'ONU, samedi 24 octobre, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souligné que l'Organisation restait un phare pour toute l'humanité et que le drapeau bleu des Nations Unies était une bannière d'espoir.

    « Dans tous les pays du monde, le drapeau national est un signe de fierté et de patriotisme. Mais il y a un seul drapeau qui appartient à tous. Ce drapeau bleu de l'Organisation des Nations Unies était une bannière d'espoir pour moi pendant mon enfance dans une Corée en guerre. Soixante-dix ans après sa création, l'Organisation des Nations Unies demeure un phare pour toute l'humanité », a déclaré M. Ban dans un message publié pour la Journée des Nations Unies.

    Cette Journée est célébrée chaque année le 24 octobre, jour anniversaire de l'entrée en vigueur en 1945 de la Charte des Nations Unies, le document fondateur de l'Organisation. Cette année, cette Journée coïncide avec les célébrations en l'honneur des 70 ans d'existence de l'ONU.

    « Le soixante-dixième anniversaire offre l'occasion de saluer leur dévouement et d'honorer ceux, nombreux, parmi eux qui ont fait le sacrifice suprême dans l'exercice de leurs fonctions », a souligné Ban Ki-moon.

    Le chef de l'ONU a en effet rappelé que chaque jour, l'Organisation nourrit les affamés et loge les personnes contraintes de quitter leur foyer, vaccine des enfants qui, autrement, seraient morts de maladies évitables, et défend les droits de l'homme pour tous, sans distinction de race, de religion, de nationalité, de sexe ou d'orientation sexuelle.

    « Nos soldats de la paix se trouvent en première ligne dans les conflits ; nos médiateurs amènent les belligérants à la table de paix ; nos travailleurs humanitaires bravent des situations dangereuses pour fournir une aide qui sauve des vies », a-t-il déclaré.

    Le Secrétaire général a toutefois reconnu que le monde fait face à de nombreuses crises et que « l'action internationale collective a malheureusement ses limites ».

    Néanmoins, a-t-il dit, aucun pays ni organisme ne peut relever seul les défis d'aujourd'hui.

    « L'Organisation des Nations Unies œuvre pour l'ensemble des 7 milliards de personnes qui constituent la famille humaine, et prend soin de la terre, notre seul et unique domicile », a déclaré le chef de l'ONU.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :