• Les travaux du Centre de l'ONU pour la diplomatie préventive

    Les travaux du Centre de l'ONU pour la diplomatie préventive

    25 janvier 2015 – Le Conseil de sécurité des Nation Unies a salué le rôle joué par le Centre régional des Nations Unies pour la diplomatie préventive en Asie centrale (UNRCCA) pour aider les pays de la région à faire face à un large éventail de menaces, allant du terrorisme à la criminalité transnationale organisée et au trafic de drogues.

    Tout en réaffirmant l'importance des instruments de prévention des conflits afin de contribuer efficacement au maintien de la paix et de la sécurité mondiales, le Conseil de sécurité de l'ONU s'est félicité dans une déclaration à la presse de sa récente réunion d'information du 21 janvier dernier, en présence du chef de l'UNRCCA, Miroslav Jenča, portant sur le travail du Centre au cours des sept derniers mois.

    Les membres du Conseil ont ainsi reconnu le rôle important joué par l'UNRCCA afin d'aider les Etats d'Asie centrale à relever les défis régionaux « en encourageant et en facilitant une coopération plus étroite, en identifiant et luttant contre les sources de tension potentielles avant une éventuelle escalade, en répondant aux menaces nationales et transnationales à la paix et en soutenant le développement durable de la région ».

    L'UNRCCA a été créé en 2007 à Achgabat, la capitale du Turkménistan. Il assiste et soutient les gouvernements du Kazakhstan, du Kirghizistan, du Tadjikistan, du Turkménistan et d'Ouzbékistan afin de trouver des solutions aux problèmes émergeants et d'éliminer les menaces potentielles à la paix.

    Par ailleurs, le Conseil a également salué les efforts en cours entrepris par le Centre pour aider les Etats d'Asie centrale à moderniser leur cadre juridique existant concernant la gestion régionale des cours d'eau transfrontaliers, une question qui génère fréquemment des tensions entre les pays de la région.

    Sur ce point, le Conseil de sécurité a encouragé le Centre à continuer de faciliter l'existence d'un dialogue régional et a demandé aux Etats de la région de s'engager de manière constructive en faveur de consultations pour parvenir à un accord sur la façon de relever les défis de l'énergie et des ressources en eau dans la région.

    Les membres du Conseil ont également salué le rôle moteur de l'UNRCCA dans le support d'activités et de programmes de lutte contre le terrorisme à l'échelle régionale, mais également contre la production, l'offre, la demande, le trafic et la distribution illicites de stupéfiants et de substances psychotropes.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :