• Quatre ex-militaires condamnés à la perpétuité

    Quatre ex-militaires condamnés à la perpétuité

    Les hommes qui exerçaient sous la dictature (1976-1983) ont été jugés coupables de crimes contre l'Humanité.

    Quatre ex-militaires argentins ont été condamnés ce jeudi 19 décembre à la prison à la perpétuité pour crimes contre l'Humanité durant la dictature (1976-1983). Ils sont convaincus d'avoir fait 204 victimes, dont deux Français et une Allemande, dans un centre de détention.

    Un tribunal de Buenos Aires les a déclarés coupables d'avoir commis «des délits de privation illégitime de la liberté, torture, viol et homicide» contre 204 victimes dans le centre clandestin de détention connu comme «Le Vésuve», au sud-ouest de la capitale.

    Français disparus

    Les condamnés, des militaires à la retraite ont entre 66 ans et 82 ans. Parmi leurs victimes se trouvaient deux des 18 Français disparus sous la dictature argentine, ainsi qu'une Allemande, selon le jugement publié par le Centre d'information judiciaire (CIJ).

    Quelque 2500 personnes ont été détenues au Vésuve entre 1976 et 1978. Puis le centre de détention a été détruit, en prévision d'une visite imminente d'une délégation de la Commission interaméricaine des droits de l'Homme.

    Lors d'un précédent procès en 2011, un ex-général et un ex-colonel avaient eux aussi été condamnés à la prison à perpétuité pour des crimes commis au sein du Vésuve, dont le chef, est décédé en cours de procès.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :