Le plus grand sanctuaire marin au monde, destiné à protéger la zone immaculée de l’Antarctique, va être créé aux termes d’un accord obtenu vendredi en Australie, après des années de négociations.

L’accord, conclu lors de la réunion annuelle de la Commission pour la conservation de la faune et de la flore marines de l’Antarctique (CCAMLR) à Hobart, sur l’île de Tasmanie, permettra la création d’une zone protégée dans la mer de Ross, une immense baie côté Pacifique sous juridiction néo-zélandaise. Ce projet était présenté par les Etats-Unis et la Nouvelle-Zélande.

Elle s’étendra sur une superficie de plus de 1,55 million de kilomètres carrés, dont 1,12 km2 interdit à la pêche, selon le ministre néo-zélandais des Affaires étrangères Murray McCully.